OA EDF : Quelles étapes indispensables pour revendre son électricité à EDF ?

Posté le : 26 juin 2023
Modifié le : 29 avril 2024

Tout savoir sur le solaire

Revendre son électricité à EDF en 7 étapes grâce à EDF OA

 

Avant de vous donner les étapes clés pour revendre facilement votre électricité à EDF, commençons par voir ce qu’est EDF OA

EDF OA sont les initiales du fournisseur français bien connu spécialisé dans la production d’électricité et de OA pour Obligation d’Achat. Cet acronyme est très explicite puisque depuis le 10 février 2000, EDF (ou les Entreprises Locales de Distributions) a pour obligation d’acheter les productions d’énergie d’origine renouvelable aux producteurs d’énergie. 

 

Cette loi, mise en place par le gouvernement, fait suite au projet de loi sur la transition énergétique. Elle oblige donc le fournisseur à acheter le surplus de production d’électricité et a pour objectif d’encourager l’autoconsommation solaire. Ainsi, grâce à l’OA, vous pouvez devenir très simplement un producteur indépendant d’électricité issue de ressources renouvelables comme les panneaux solaires. 

 

Voyons dès à présent les 7 étapes indispensables à suivre pour revendre votre électricité produite par votre installation solaire grâce à EDF OA.

Étape 1 : Vérifier l'éligibilité de son installation solaire

 

Cette première étape est indispensable avant d’entamer toutes autres démarches. Si vous souhaitez vous lancer dans la revente d’électricité à EDF OA, il  faut d’abord vérifier que votre installation de panneaux photovoltaïques répond aux critères d’éligibilité. En effet, 3 conditions incontournables sont nécessaires pour valider la faisabilité de votre projet : 

 

  • Vos panneaux solaires doivent être installés par un professionnel du photovoltaïque labellisé RGE
  • Votre installation photovoltaïque doit être installée sur la toiture de votre maison, un toit de hangar ou garage ou sur une pergola (les panneaux solaires posés au sol ne correspondent pas aux critères d’éligibilité d’EDF OA).
  • Votre installation doit avoir une puissance inférieure à 100 kWc.

 

Si vous ne remplissez pas ces trois conditions, il ne vous sera pas possible de bénéficier de contractualiser un contrat avec EDF OA. 

À noter : Pour bénéficier de la prime à l’autoconsommation, vous devez également avoir une installation solaire réalisée par un installateur agréé RGE.

Étape 2 : Déclarer son installation à la DIDEME

 

Pour devenir producteur d’électricité photovoltaïque, vous devez faire une déclaration auprès de la DIDEME (Direction de la Demande et des Marchés Énergétiques) si la puissance de vos panneaux est inférieure à 450 kWc.

Cette déclaration se fait en ligne et permet d’obtenir une autorisation d’exploiter vos panneaux solaires. 

Étape 3 : Souscrire un contrat d'achat avec EDF OA

 

La troisième étape consiste à souscrire un contrat d’achat avec EDF. C’est une étape assez simple. Rendez-vous sur le site d’EDF OA dans l’espace photovoltaïque. Puissance et type d’installation, lieu d’implantation des panneaux photovoltaïques … plusieurs informations sur votre installation solaire vous seront demandées.

Une fois cette partie administrative réalisée, EDF OA évalue votre demande et vous propose un contrat d’achat d’électricité. 

 

Sachez que vous avez le choix entre deux types de contrats :

 

  • Un contrat pour un rachat partiel de votre électricité nommé “rachat en autoconsommation avec revente de surplus” (en cas d’autoconsommation partielle); 
  • Un contrat pour le rachat total de votre production (ici, toute votre électricité verte est vendue).

 

 

Bonne nouvelle : C’est le moment idéal pour investir dans une installation solaire ! En effet,  les tarifs d’achat de l’électricité solaire continuent leurs augmentations. Après avoir augmenté de 11 % en moyenne au quatrième trimestre 2022 pour la vente totale et de 25 % pour la revente de surplus, une augmentation de 5 % au 1er trimestre 2023 (du 01/02/23 au 30/04/23) a été constatée, et ce, pour les deux modes de vente. Pour en savoir plus et connaître les tarifs, n’hésitez pas à consulter notre article spécial tarif 2023.

Étape 4 : Réaliser les travaux de raccordement

 

Lorsque le contrat est signé et l’option choisie (autoconsommation avec revente de surplus ou revente totale), vous devez ensuite procéder aux travaux de raccordement de votre installation au réseau électrique. Ces travaux peuvent varier en fonction du type d’installation et des spécificités du site. Même si vous choisissez l’autoconsommation avec la revente de surplus, vous devez vous raccorder au réseau. En effet, votre fournisseur d’électricité doit pouvoir vous fournir en énergie si votre consommation est plus importante que votre production solaire. Pour un choix de revente totale, le fournisseur servira alors à vous fournir la totalité de votre consommation.

 

Attention : Quelle que soit l’option choisie, il est important de faire appel à un professionnel qualifié pour assurer une connexion sécurisée et conforme aux normes en vigueur. 

Étape 5 : Installer un compteur de production

 

La cinquième étape consiste à installer un compteur de production homologué. Dans 95 % du temps, c’est Enedis qui se chargera de cette mise en place.

Ce compteur a pour objectif de mesurer la quantité d’électricité produite par votre installation solaire et permet de quantifier précisément ce que vous pourrez revendre à EDF.

Sachez qu’avec la mise en place des compteurs intelligents Linky, les démarches ont été grandement simplifiées.

Étape 6 : Produire et facturer sa production à EDF OA

 

Une fois votre installation connectée et votre compteur de production installé, vous pouvez commencer à produire de l’électricité verte et revendre tout ou partie à EDF. Votre installation injecte l’électricité excédentaire dans le réseau électrique et vous contribuez ainsi à l’approvisionnement en énergie renouvelable. Pour cela, vous bénéficierez d’une rémunération à un prix fixé par l’OA EDF, qui vous garantit un revenu régulier pour votre production. 

 

Pour obtenir une rémunération pour la vente de votre production électrique à EDF OA, vous devez transmettre vos factures. Deux possibilités s’offrent à vous : 

  • Si votre facturation est annuelle : vous facturez à chaque date anniversaire de la mise en service de votre installation
  • Si ma facturation est semestrielle : vous établissez deux factures par an. Une, à six mois après la mise en service, puis une autre à la date anniversaire 

Pour vous faciliter les choses, vous pouvez établir votre facturation directement sur le site d’EDF Obligation d’Achat, dans votre espace producteur. Le prix du kWh est fixé lors de votre souscription et noté dans le contrat. Dans ce dernier, vous trouverez d’autres informations comme le montant de la prime à l’autoconsommation ou encore vos dates de facturation. EDF OA procède au paiement de votre facture 30 jours après que vous l’ayez adressée.

Étape 7 : Suivre et optimiser sa production

 

Cette dernière étape est aussi importante que toutes celles que nous venons de vous exposer. En effet, pour que votre installation soit rentable et vos revenus maximisés, il est important de suivre et d’optimiser votre production d’électricité.

Grâce à des outils de monitoring et de suivi de la consommation, vous pourrez contrôler la performance de votre installation solaire et ajuster votre consommation en fonction de vos besoins (ou des conditions météorologiques).

 

domotique solaire production

 

En suivant ces 7 étapes, bénéficiez d’une rémunération par EDF OA pour l’électricité excédentaire produite par votre installation. Non seulement vous contribuez à la transition énergétique en favorisant l’utilisation de l’énergie renouvelable, mais en plus vous rentabilisez plus rapidement votre investissement initial ! Un bon point pour votre engagement écologique et pour votre budget ! 

Envie de passer sereinement au solaire ?

Je me fais accompagner

Partagez cet article :

La Solar expérience
O2Toit

Nos dernières actualités

que peut-on alimenter avec un panneau solaire 3000w O2TOIT

28/05/2024

Quels appareils peuvent être alimentés avec un panneau solaire 3000W ?

Dans cet article, nous allons détailler quels appareils peuvent être alimentés avec un panneau solaire 3000W et comment maximiser l'utilisation de cette puissance pour transformer votre foyer en un espace écologique et économique.

Lire la suite
installateur RGE panneaux solaires O2TOIT

27/05/2024

Comment choisir le meilleur installateur certifié RGE pour vos panneaux solaires ?

L'objectif de notre article est de vous éclairer sur tous les aspects de cette certification, en vous exposant ses avantages afin de vous permettre de choisir le meilleur installateur RGE pour vos panneaux solaires.

Lire la suite
raccordement photovoltaïque O2TOIT

24/05/2024

Tout ce qu’il faut savoir sur le raccordement photovoltaïque

Nous vous proposons aujourd'hui d'explorer en détail les différentes étapes à suivre et les éléments à prendre en compte pour un branchement au réseau public simple, rapide et efficace.

Lire la suite
To top